Grippe
5 informations pour éviter l’hospitalisation

La grippe

Elle est dangereuse

  • Risque de complications graves.
  • Risque de perte d’autonomie.
  • Risque de décès.

Elle est imprévisible

  • Il est impossible de prévoir la gravité de l’épidémie.

Le vaccin

Il sauve des vies

  • Il aide à combattre les virus.
  • Il diminue le risque de complications.

Il est sans danger

  • Effets secondaires sans gravité : petite fièvre, gêne locale…

Il protège votre entourage

  • Il réduit le risque de transmission à un proche.
grippe

Vous avez 65 ans et plus ?

Vous êtes atteint(e) d’une maladie chronique ?

Vous êtes particulièrement concerné(e) par la grippe. Vous avez plus de mal à lutter contre virus.
Le risque de complications augmente, et vous risquez l’hospitalisation, voire le décès.

A partir de 65 ans, le risque d’hospitalisation dû à la grippe est multiplié 3.

Durant l’épidémie de grippe de l’hiver dernier :

  • 91% des décès concernaient des 65 ans et +.
  • 74% des cas graves admis en réanimation avaient une maladie chronique.
  • 69% n’étaient pas vaccinés.

Quels sont les risques de complications ?

La grippe est une infection respiratoire qui peut entraîner des complications graves telles que :
pneumonie ou aggravation d’une maladie chronique existante (insuffisance respiratoire, diabète, problèmes cardiaques…).

Le vaccin est-il efficace ?

Les virus de la grippe changent d’une année sur l’autre. C’est pourquoi la composition du vaccin change aussi. Même quand son efficacité est modérée, le vaccin reste le moyen le plus efficace pour se protéger. Il réduit le risque de décès de 34% en moyenne chez les 65 ans et plus. L’arrivée de l’épidémie étant imprévisible, faites-vous vacciner au plus tôt !

Sources : Cnamts, Inpes, InVs et DGS.