Vous affirmez que les vaccins contre la grippe ne contiennent pas d’adjuvant. Comment se fait alors la stimulation de la réponse immunologique (indispensable vu la faible quantité d’antigène injecté) ?

En effet, le vaccin contre la grippe ne contient pas d’adjuvant. Ces derniers sont utiles pour réduire le nombre de doses à injecter pour une primo-vaccination, la quantité d’antigène à injecter et le nombre de rappels à effectuer. Or la vaccination antigrippale doit être faite chaque année, c’est pour cela que ce vaccin ne présente pas d’adjuvant.