Pourquoi certains médecins ne sont-ils pas favorables au vaccin contre la grippe ?

Comme chacun d’entre nous, les médecins ont leur liberté de choix. 2 raisons semblent justifier ce positionnement. 

Comme tous les vaccins, celui contre la grippe ne protège pas à 100 %. Ce phénomène est même plus important pour le vaccin anti-grippal, car les souches de virus grippal évoluent rapidement. Le vaccin étant fabriqué quelques mois avant l’épidémie, il arrive qu’il ne soit pas parfaitement protecteur vis-à-vis des souches circulantes. Toutefois cela ne l’empêche pas d’avoir un bénéfice très important pour protéger contre les souches circulantes. 

Une polémique concernant les adjuvants a eu lieu en 2009. Certains ont conservé cet épisode en mémoire. Mais actuellement, les vaccins anti-grippaux n’ont pas d’adjuvant.